La Librairie belge : des livres belges livrés à domicile

Rendez-vous sur lalibrairiebelge.be pour une immersion dans les arts et les lettres belges francophones. Un site web pour le rayonnement du livre et des écritures francophones belges, logiquement présent dans le showcase du colloque "D'ici à là-bas".

« La Librairie belge a pour ambition de rassembler les auteurs, éditeurs et lecteurs des arts et des lettres belges francophones. Sans avoir à vous déplacer, votre commande arrive dans votre boîte aux lettres ou celle d’une autre personne. Nous apportons une attention particulière aux livres à tirage réduit afin de leur offrir disponibilité et visibilité. N’hésitez pas à nous contacter pour nourrir le catalogue. », peut-on lire sur le site web de "La librairie belge". 

En 2018, le journaliste Tito Dupret lance officiellement lalibrairiebelge.be. "La Librairie belge" émerge d’un constat : le manque de visibilité et de disponibilité des auteurs.trices et des éditeurs.trices belges francophones. À force de côtoyer des auteurs.trices et des éditeurs.trices belges en difficulté, Tito Dupret décide de mettre en place une plateforme avec pour visée d’augmenter la visibilité de ces acteurs.trices belges. Pour Tito Dupret, il est assez dommage que le minimum ne soit pas fait afin de valoriser l’écrit belge, montrer que ce qui est belge mérite d'être lu. Pour ce journaliste, un site web semblait donc être le minimum. Le rayonnement du livre et des écritures francophones belges est donc ici au rendez-vous, à travers une plateforme qui met en avant les auteurs.trices et les éditeurs.trices pour les lecteurs.trices. Cette volonté se traduit notamment par les sections « un auteur à l’honneur » et « un éditeur à l’honneur ». 

Pour Tito Dupret, ce site répond donc avant tout à une nécessité de visibilité, mais aussi à une mise à disposition des auteurs.trices et éditeurs.trices francophones belges pour les lecteurs.trices. Amoureux.ses de la version papier, cette librairie numérique ne vous offre que du livre papier livré à domicile. La vente de livres se fait sur base d’un système de dépôt vente ; lalibrairiebelge.be ne perçoit que 33% de ce qui est vendu, le reste revient aux éditeurs.trices.

Avec un an de recul déjà, lalibrairiebelge.be est en mesure de constater que ses ventes ne touchent pas que les belges : la librairie compte aussi des lecteurs.trices français.ses, suisses et canadiens.nes. Les lecteurs.trices belges restent néanmoins la majorité, avec en tête une clientèle féminine et rurale, constat qui peut s’expliquer par les livraisons faites à domicile. Ce résultat, peut-être inattendu, conforte la librairie belge dans ses ambitions de faire rayonner le livre et les écritures francophones belges par sa capacité à toucher de véritables niches. 

In fine, cette librairie en ligne a pour ambition d’ouvrir une petite boutique, 15m² à peine, nous dit Tito Dupret. Celle-ci se situera dans le quartier de la Chasse à Bruxelles et prendra l’apparence d’une exposition au regard des livres. Cette manière d’exposer le livre aura pour fonction d’illustrer un.e éditeur.trice ou un.e auteur.trice à la fois pour une période déterminée. 

Lalibrairiebelge.be est donc aujourd’hui accessible via votre appareil numérique de prédilection. Mais soyez patients.es : bientôt, vous pourrez en outre vous y rendre directement.