Nouveau chantier pour le PILEn : information et concertation autour du projet de Contrat pour la filière du livre

En lieu de son traditionnel colloque annuel, le PILEn lance à partir du 23 novembre 2020 et jusqu’au 24 février 2021 un chantier d’information et de concertation autour du Contrat pour la filière du livre en Fédération Wallonie-Bruxelles. Durant cette période, nous proposerons aux professionnels et professionnelles du secteur la publication de ressources et entretiens sur cette question, et les inviterons à la réflexion, en consultation avec les représentants et représentantes des différents niveaux de pouvoir. À l’issue de ce travail, notre ambition est de contribuer utilement à faire advenir ce qui serait le premier contrat de filière du secteur culturel, afin de soutenir toute la chaîne du livre en ces temps de crise.

Qu’est-ce que le Contrat pour la filière du livre ? 

La Déclaration de Politique Communautaire 2019-2024 de la Fédération Wallonie-Bruxelles (chapitre 11), stipule que le gouvernement proposera de « créer des contrats de filière, impliquant les différents niveaux de pouvoir concernés, dans les secteurs artistiques où de tels contrats de filière s’avèrent pertinents, dont celui du livre, du design et des arts plastiques ». Initiée et portée par le Conseil du livre depuis longtemps (voir le dernier avis sur ce sujet), déjà mise en œuvre en France notamment (Auvergne-Rhône-Alpes, Grande Aquitaine, Grand Est, etc.), cette revendication vise à articuler les différentes actions en faveur du secteur et à simplifier le fonctionnement des aides à la chaîne du livre en assurant une complémentarité entre les moyens mis à disposition aux niveaux communautaire et territorial. En effet, le projet de convention engage à la fois les entités fédérées et les territoires (provinces, communes et villes) de Belgique francophone à suivre une série de mesures décisives tant sur le plan économique, que culturel ou social. La notion de contrat de filière est d’ailleurs présente également dans la Déclaration de politique régionale du Gouvernement wallon 2019-2024. Le PILEn, représentant l’interprofession, serait le troisième signataire de ce document.
 

Pourquoi s’emparer de ce dossier maintenant ? 

Le contexte dans lequel a été conçu le Contrat pour la filière du livre est radicalement différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. Il ne faut pas rappeler ici à quel point la crise sanitaire a causé des dommages à l’ensemble de la chaîne. Au-delà des mesures à court ou moyen terme prises dans le cadre du plan de relance du secteur par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il paraît nécessaire d’imaginer un plan de sortie de crise à moyen/long terme, dont le Contrat de filière pourrait constituer un élément important, voire majeur. Dans son dernier avis, le Conseil du livre considérait d’ailleurs que « les synergies que pourrait enclencher le Contrat pour sa filière seraient de nature à donner à celle-ci le dynamisme nécessaire non seulement pour retrouver son niveau d’avant la crise, mais aussi pour se fixer de nouvelles ambitions dans un cadre élargi à ce qu’il est convenu d’appeler les industries culturelles et créatives ».
 

Comment ce chantier va-t-il se dérouler ?

Concrètement, nous aimerions appeler les acteurs et actrices du livre en Belgique francophone à participer à une consultation autour de ce Contrat de filière, en insistant sur l’ancrage territorial (régions, provinces, communes et villes) des actions proposées. Pour ce faire, nous prendrons contact également avec les pouvoirs régionaux et provinciaux, de même qu’avec les représentants et représentantes des villes et des communes, afin de déterminer les périmètres d’action et d’identifier les pôles structurants spécifiques dans des bassins territoriaux particuliers. Nous mobiliserons aussi la recherche universitaire et l’expertise prospectiviste. Afin de baliser ce dialogue, nous rendrons disponible chaque semaine un article de fond abordant une thématique en lien avec ce chantier, avec une attention pour le partage de bonnes pratiques et les expériences réussies ailleurs : dans d’autres secteurs ou d’autres pays. Notre ambition est que ce chantier nourrisse les réflexions du futur groupe de travail expérimental et transitoire recommandé par le Conseil du livre, comprenant notamment des représentants du Service général des Lettres et du livre, du Service général de l’Action territoriale (Direction de la Lecture publique) et du PILEn.

Ces contenus, les réactions qu’ils susciteront, les ressources que nous mettrons en place, se retrouveront tous dans une publication diffusée dès le 24 février 2021, à l’occasion de la participation du PILEn aux Assises Européennes du Livre. Une étape importante et que nous espérons féconde dans la construction de ce Contrat pour le filière du livre.

 
Illustration réalisée par Laura Simonati